Sponsors




Abonnez-vous

Abonnez-vous par courriel

Par RSS    Par Twitter
         

Nombre total de pages vues

vendredi 28 août 2020

L'invention de la semaine


Les drones ont de multiples applications, parfois inattendues.

Ils peuvent par exemple promener votre chien (US10729103):




Ou vous faire faire du ski nautique (US10745132 - Amazon)


Ou encore distribuer du café aux personnes pour lesquelles il a diagnostiqué un "état cognitif somnolent" (US10040551 - IBM).



Articles similaires :



6 commentaires:

Anonyme a dit…

À quand le drone vous envoyant une aiguille avec un vaccin contre le COVID-19 si votre puce RFID implantée de force sous votre peau signale que vous n'avez pas été encore vacciné ???

Anonyme a dit…

I cannot tell if the previous commenter is being serious or not...

Anonyme a dit…

Le plus effarant dans cette histoire c'est qu'on parle bien de brevets délivrés. Donc à un moment donné un gars derrière son bureau à l'USPTO s'est dit: Mais oui ! Pas de doute, c'est bien une invention brevetable !

Anonyme a dit…


Si la puce RFID est déjà implantée c'est qu'on a été vacciné, non? puisqu'il paraît que le but ultime du vaccin serait d'implanter ladite puce...

Anonyme a dit…

Mieux vaut ce genre d’applications que de tuer des gens ou de jouer au voyeur.
J’aime bien le coup du vaccin.

Pour le collègue British: Never heard of tongue in cheek?

Roufousse T. Fairfly a dit…

À quand le drone vous envoyant une aiguille avec un vaccin contre le COVID-19

Souvenez-vous, au début de l'année on avait eu droit au vidéos de Wuhan où des drones poursuivaient et les quidams non-masqués pour les houspiller...

En matière de contrôle des populations, un saoudien de Djeddah a fait mieux. DE102007051890A1 avait défrayé la chronique pour avoir suggéré l'implantation de puces pour zigouiller à distance tout opposant politique ou autre indésirable. C'était déjà 10 ans avant qu'on s'amuse à pratiquer l'équarissage dans les consulats...

La demande a été refusée. J'ai voulu voir les arguments avancés par l'examinateur du DPMA en formant une demande d'examen du dossier ("Akteneinsicht") (ordre public? suffisance de l'exposé? nouveauté?), mais les pièces avaient déjà été détruites parce que plus de trois ans s'étaient écoulés après que la décision ne soit devenue définitive. Zut.

Related Posts with Thumbnails
 
Le Blog du Droit Européen des Brevets Copyright Laurent Teyssèdre 2007-2020