In English              Auf Deutsch

Sponsors







Tweets

La librairie du blog

Membres

vendredi 5 février 2010

L'invention de la semaine

FR 2.934.440
MOTEUR A ENERGIE COSNTANTE (sic)

Le dispositif présent permet d’obtenir un moteur a mouvement continu par l’intermédiaire D’aimants permanent au Néodymium.
L’invention présente concerne un mouvement moteur continu,où l’énergie de base est l’énergie Magnétique.
Cette énergie n’est en aucun cas consommé. Cette énergie stockée dans les aimants au Néodymium n’a qu’un seul objectif, c’est celui de Produire une force. (Je tiens a préciser dans cet abrégé qu’il est transcrit ici présent des laits concrets qui ont Eté mis en application après de multiples essais, et que je serais a la disposition des scientifiques Qui sont sceptiques pour en démontrer le fonctionnement. )
Quoi que l’on dise, où que l’on affirme;un moteur quel qu’il soit ne fonctionne que sous l’influence D’une force. La force se crée et optimise sa puissance selon la qualitée de son énergie de base, Dans l’invention ci-présente nous avons une énergie magnétique qui produit une force.
Cette force sera d’autant plus puissante que la qualité des aimants le permet. C’est pourquoi j’emploi des aimants au Néodymium qui sont les plus performant.
Le schéma 1/10 và permettre de comprendre la naissance de la force ici employée pour créer Un mouvement
moteur continu.Comme chacun le sait, si l’on prend deux aimants permanent cylindrique de 3 centimétres de Diamétre, leurs réactions différent selon leurs positionnement.
Plus (+) face a plus (+) se repoussent, et plus (+) face a moins (-) s’attirent.
(Je tiens a préciser ici que vous ne pourriez pas éffectuer cette simple opération avec des aimants de 3 Cm sur 1 Cm d’épaisseur au Néodymium, la puissance est t’elle que c’est impossible.Les deux aimants se collent ensemble et il vous est impossible de les décoller.)
Sachant que plus (+) et moins (-) s’attirent,on positionne un aimant positif (1) et cylindrique au centre D’un disque en téflon. (schéma 1/10) Cet aimant est percé en son centre pour permettre le passage D’un axe. Une fois positionné de la sorte l’aimant est maintenu par fixation.
Nous prenons ensuite l’aimant (2) négatif que l’on fixe sur un bras approprié (4). Ce bras qui n’est Autre qu’un levier,est fixé en bas de son pied sur un axe (6) fixé sur le disque (5).
Lorsque cet ensemble est ainsi positionné on constate immédiatement le résultat.
L’aimant (2) est fortement attiré par l’aimant (1),le bras de levier de l’aimant (2) reposant sur la Circonférence de l’aimant (1) empêche les aimants d’être en contact physiquement.
Le résultat ne se fait attendre, l’aimant (2) attiré par l’aimant (1) en position de bascule sur la Circonférence
de l’aimant (1),transtére la force d’attraction sur l’axe (6).
Le disque étant sur un axe introduit dans des roulements a billes ne peut que se mettre a tourner.
L’aimant (2) ne pouvant pas quitter sa position sera constamment attiré par l’aimant (1) créant De ce fait un mouvement perpétuel. (où un mouvement permanent pour ceux que le mot Perpétuel chagrine..)
La force de traction sera multiplié par deux en ajoutant un autre dispositif de levier (fig 5).
La puissance motrice de l’axe (3) sera multiplié selon le nombre de disque (5) fixé sur cet axe (fig.8).
En quelques explications vous avez ici le premier moteur au monde fonctionnant sans consommer D’énergie et pouvant en produire.

Articles similaires :



7 commentaires:

Bertrand SG a dit…

Cher Monsieur l'inventeur, vous semblez négliger que l'aimant négatif est porté par le solide en question. On ne peut pousser sa voiture en restant à l'intérieur.
Des contraintes internes perpétuelles sont en revanche créées.
Seul un rapprochement des deux aimants est susceptible de fournir de l'énergie à votre système, ce qui peut être le cas du fait de jeux ou de l'élasticité de votre bras de levier.

Anonyme a dit…

Par contre, le rapprochement CPI-Avocats est en panne (par manque d'attraction magnétique?) et les négociations des CPI avec les pouvoirs publics et les avocats ressemble fort à un mouvement perpétuel.

Némo a dit…

c'est pas paceque vous pas comprenez que ca marche pas paceque en vrai ca marche chez moi et si vous comprenez pas c'est pas pourca que j'ai pas raison paceque en vrai c'est moi que j'ai raison, ou à peu près, non?

Anonyme a dit…

Il est curieux qu'il se trouve parfois des mandataires qui défendront la cause du demandeur jusqu'à la dernière extrémité. On se demande s'il y croient eux-mêmes.


Ce type de demande (que l'on retrouve dans de nombreux domaines techniques) exige beaucoup de patience de la part des examinateurs, les argumentations basées sur la suffisance de l'exposé ou les principes scientifiques généralement reconnus ne sont pas très satisfaisantes du point de vue intellectuel.


Et encore, on ne parlera pas des cas extrêmes ...

Yo a dit…

Très intéressant,
Selon la théorie de se monsieur, je vais pouvoir installé un gros ventilateur sur mon voilier,
et ainsi naviguer même lorsque la brise sera nul ....
Merci Monsieur

Anonyme a dit…

Les composantes horizontales vous donnent un mouvement dans le sens indiqué.
Mais les composantes verticales sont là pour tout annuler.
Par conséquent vous n'avez obtenu aucun résultat.

lolo57 a dit…

Malheureusement, comme l'ont dit tous les intervenants précédents cela ne peut pas marcher. Ce qui est curieux c'est le nombre de publications du m^me type que l'ont trouve sur le net.
Pour Monsieur l'"inventeur" remplacé le champs magnétique par un élastique, c'est un peu moins rigolo, mais l'effet est exactement le même. Ben oui ça tourne pas.

Related Posts with Thumbnails
 
Le Blog du Droit Européen des Brevets Copyright Laurent Teyssèdre 2007-2016