In English              Auf Deutsch

Sponsors











Tweets

La librairie du blog

Membres

vendredi 10 décembre 2010

L'invention de la semaine

Cette semaine, une invention plus très jeune, puisque brevetée en 1882.
Le but de l'invention est de remédier à certains inconvénients qui peuvent se produire lorsque l'on est enterré vivant, par erreur. Le dispositif permet à la fois de pouvoir respirer et de prévenir le gardien du cimetière à son réveil.

US 260,379

Articles similaires :



3 commentaires:

Anonyme a dit…

Le projet de fusion cpi-avocats bénéficie-t-il de cette invention ?

Anonyme a dit…

L'histoire ne dit pas si l'inventeur a eu l'occasion d'expérimenter personnellement son invention.

Actuellement, ce sont plutôt les projets législatifs (fusion, cumul, etc...) qui sont enterrés vivants, mais ceux qui tirent la sonnette d'alarme ne sont pas entendus.

Anonyme a dit…

Être enterré vivant était une des grandes craintes de l'ère victorienne; je croyais ce brevet un peu tardif (on pourra en trouver de nombreux plus anciens sans difficulté), mais même de nos jours cette question inquiète encore les inventeurs, par exemple ici.

La classification européenne comporte même un code pour identifier ces documents, le A62B33/00. On trouve environs 175 documents dans ce groupe (trier par date de priorité pour éliminer les duplicatas).

Related Posts with Thumbnails
 
Le Blog du Droit Européen des Brevets Copyright Laurent Teyssèdre 2007-2016