Sponsors











Tweets

vendredi 19 février 2010

L'invention de la semaine

FR2.934.755
DISPOSITIF DESTINE A PROTEGER LES JAMBES ET LES PIEDS DES PERSONNES DE LA PLUIE ET DE TOUS LES TYPES D’ECLABOUSSURES OU DE PROJECTIONS

L’invention concerne un dispositif composé d’une ceinture s’attachant autour du ventre de son utilisateur et d’un système relié à cette ceinture, juste au dessous de celle-ci. Le dispositif s’enfile par les jambes. Ce dispositif comprend à l’intérieur un revêtement imperméable avec des baleines reliées par un boudin (4). Quand il ne pleut pas, ce dispositif est fermé autour du ventre de l’utilisateur. Lorsque la pluie tombe ou qu’il y a des projections, ce dispositif entre en fonction par un bouton situé sur la ceinture (2). Celui-ci est accompagné d’un ressort (8) qui permet l’ouverture des baleines et du revêtement imperméable tout autour des jambes et des pieds de l’utilisateur, qui sont alors parfaitement protégés. Une fois que la protection n’est plus nécessaire, le dispositif peut se replier en position fermée.

Articles similaires :



7 commentaires:

Némo a dit…

Chacun sait bien qu'il ne pleut que sur les jambes et nul n'a jamais reçu d'eau tombée du ciel sur une autre partie du corps!
Jamais une femme sortant de chez le coiffeur n'a eu besoin de protéger sa chevelure de lachute éventuelle de dihydrure d'oxygène.

Peggy a dit…

Mon cher Nemo, pour le haut du corps la solution existe : le parapluie !

Cette invention est géniale, et j'ai hâte de me l'acheter.

Le blog devrait ouvrir une boutique en ligne pour vendre les inventions sélectionnées.

Anonyme a dit…

...à condition d'avoir pris une licence ?

Anonyme a dit…

Une fois que la protection n’est plus nécessaire, le dispositif peut se replier en position fermée et l'utilisateur se prend de l'eau plein le pantalon....

Anonyme a dit…

IMPORTANT
FICHE DE DONNEES DE SECURITE DU DIHYDRURE D'OXYGENE


Révision du 15 mai 2008
Présentation et règles de rédaction conformes à la norme ISO 11014-1
1 - IDENTIFICATION DU PRODUIT
Désignation Commerciale: Dihydrure d'oxygène.

2 - COMPOSITION / INFORMATIONS SUR LES COMPOSANTS
Composition chimique: solvant oxygéné du type alcool primaire.

3- IDENTIFICATION DES DANGERS
- Peut être mortel en cas d'inhalation accidentelle.
- A l'état gazeux, est un composant majeur des pluies acides.

4- PREMIERS SECOURS
En cas d'ingestion: En cas d'ingestion de volume très important, faire vomir (si la personne est consciente).
En cas de projection dans les yeux: Généralement sans conséquence.
En cas de contact avec l'épiderme: Un contact prolongé entraîne un gonflement marqué de la peau et une turgescence cellulaire. Éloigner la personne.
En cas d'inhalation Mettre à l'air libre. Faire tousser. Consulter un médecin.

5 - MESURES DE LUTTE CONTRE L'INCENDIE: Non applicable.

6 - MESURES A PRENDRE EN CAS DE DISPERSION ACCIDENTELLE
6. 1 - Précautions individuelles: Peut rendre les sols très glissants, surtout en présence de températures très basses.
6. 2 - Précautions pour la protection de l'environnement: Peut entraîner de nombreux produits indésirables vers les égouts, rivières, nappes phréatiques.
6. 3 - Méthodes de nettoyage: Éventuellement par chiffons en récupérant dans des emballages appropriés.

7 - MANIPULATION ET STOCKAGE
7. 1 -Précautions en cours de stockage et de manipulation: Craint le gel. Ne pas stocker au-delà de 50 °C. Ne pas stocker à proximité d'acides forts ou de bases fortes.
7. 2 - Matériaux d'emballage:
- Recommandés: Polythène, polypropylène, acier inox
- A éviter: Acier doux

8.- CONTROLE DE L'EXPOSITION / PROTECTION INDIVIDUELLE
8.1 - Équipements de protection individuelle: En cas de pulvérisation de quantité très importante, port de tablier étanche et de masque.
8.2 -.Moyens de contrôle ou de dosage: hygromètre.UME recommandée: 40 à 60%.

9 - PROPRIETES PHYSIQUES ET CHIMIQUES
9.1 -.État physique: liquide mobile.
9.2 -.Couleur: sans.
9.3 -.Odeur: sans.
9.4 -.pH: 6,5 à 7,2.
9.5 -.Température de fusion: environ 0 °C.
9.6 -.Température d'ébullition: environ 100 °C à 1.013,25 hPa.
9.7 -.Point éclair: sans.
9.8 -.Température d'auto-inflammation: sans.
9.9 -.Limites d'explosivité: sans.
9.10 -.Pression de vapeur: 2.320 Pa (17,4 mm Hg) à 20 °C.
9.11 -.Densité des vapeurs (par rapport à l'air): <1.
9.12 -.Masse volumique: 1.000 kg/m³.
9.13 - Teneur en COV (composés organiques volatils): 0%.
9.14 - Solubilité: Entièrement miscible à l'eau.

10 - STABILITE ET REACTIVITE
10.1 -1Conditions à éviter: Contact avec des acides forts ou des bases fortes.
10.2 -.Matériaux à éviter: acier doux
10.3 -.Produits de décomposition dangereux: Dans certaines conditions, le produit peut dégager de l'hydrogène (risques d'explosion) et de l'oxygène (comburant).

11- INFORMATIONS TOXICOLOGIQUES
11.1 -.Toxicité aiguë: Aucune donnée.
11.2 -.Effets locaux: Risque de gonflement cutané en cas de contact prolongé.
11.3 -.Sensibilisation: Pas de cas connu.
11.4 -.Toxicité chronique ou à long terme: Pas de cas connu.

12 - INFORMATIONS ECOLOGIQUES
Ce produit est à l'origine de fuites et infiltrations fréquentes, pouvant entraîner des composés indésirables dans les rivières et nappes phréatiques. C'est également un composé majeur des pluies acides; il contribue à l'effet de serre.

13 - CONSIDERATIONS RELATIVES A L'ELIMINATION
Suivre les règlementations locales, nationales et internationales applicables.
14 - INFORMATIONS RELATIVES AU TRANSPORT
Non classé comme dangereux pour le transport.
A L'ATTENTION DU MEDECIN:
Le dihydrure d'oxygène est présent en quantité significative dans les tumeurs cancéreuses. Cependant un éventuel effet cancérigène n'a jamais été mis en évidence.

Anonyme a dit…

qui a inventé la version chaude du dihydrure d'oxygène ?

Anonyme a dit…

Le stockage du produit en question au delà de 50°C étant déconseillé en vertu de la norme ISO11014-1, il est fort probable que la mise en oeuvre de l'invention en question ne pourrait qu'être considérée comme contraire à l'ordre public.

En vertu du principe de précaution, je vous déconseille formellement d'essayer la version chaude du produit en question.

Related Posts with Thumbnails
 
Le Blog du Droit Européen des Brevets Copyright Laurent Teyssèdre 2007-2016