In English              Auf Deutsch

Sponsors







Tweets

La librairie du blog

Membres

vendredi 10 juillet 2015

L'invention de la semaine


Pour se reposer après une journée éreintante, quoi de mieux qu'un hamac à utiliser dans le train ?

Brevet US400131



Articles similaires :



2 commentaires:

Roufousse T. Fairfly a dit…

Mouais!

Il était la norme dans les CdeF américains de pouvoir basculer le dossier de la banquette afin de pouvoir toujours être assis dans le sens de la marche. On avait alors un siège uniformément inconfortable.

Alors comment fait donc le zigue dans la gravue pour ne pas se retrouver le Q à terre?

Ce genre d'aménagement ad hoc n'était pas rare. Il se vendait en Allemagne vers 1900 un genre de sac en filet genre hamac que l'on pouvait accrocher à l'étagère du compartiment. Je peux retrouver le brevet, on dirait le voyageur assis dans un oeuf suspendu.

Dans la même veine, allez voir le FR403788A et son dispositif de supporter des genoux...

Beaucoup laissait à désirer dans le confort ferroviaire du XIXème. (Je souffre beaucoup dans les TGV du XXIème, mais c'est une autre histoire.)

La mise au point de dispositifs sécuritaires d'éclairage au gaz ou à l'électricité, a notamment nécessité beaucoup d'efforts. D'ailleurs, la lumière n'était généralement pas comprise dans le prix du billet. Il fallait donc souvent se munir de pièces de monnaie pour actionner le compteur.

Anonyme a dit…

Très pratique, en particulier pour de longues traversées en avion électrique.

Related Posts with Thumbnails
 
Le Blog du Droit Européen des Brevets Copyright Laurent Teyssèdre 2007-2016