In English              Auf Deutsch

Sponsors











Tweets

La librairie du blog

Membres

vendredi 22 janvier 2010

Rapport Longuet : il faut développer l'interprofessionnalité

Le 21 janvier 2010, Brigitte Longuet a remis à Hervé Novelli son rapport intitulé "33 propositions pour une nouvelle dynamique de l'activité libérale".

Dans le chapitre intitulé "Le professionnel libéral doit offrir un service complet", Mme Longuet plaide pour un développement de l'interprofessionnalité :


Dans le domaine juridique et plus particulièrement pour les avocats, il leur faudra passer d’une logique d’absorption d’autres professions (conseils juridiques) à une logique de management, d’ouverture horizontale à d’autres professions qui leurs apporteront des services complémentaires, et de nouveaux débouchés.
Ainsi, demain, un cabinet d’avocats pourrait avoir pour associé des psychologues, des sophrologues, des consultants en restructuration d’entreprises en Out Placement, etc …

Télécharger le Rapport Longuet

Articles similaires :



6 commentaires:

the dude a dit…

Enfin on va pouvoir se faire "bouffer".
C'est les copains de Cope qui sont contents!

Anonyme a dit…

Tout d'abord, un grand merci de mettre à notre disposition ce document .

Le passage cité provient de la page 90 qui traite de l'interprofessionnalité d'exercice,qui existe dans plusieurs pays étrangers, mais qui jusqu'à présent a toujours été refusée par le CNB, car elle porterait atteinte à l'indépendance (sic).

C'est pour cette raison (ou plutôt ce prétexte)que le projet de décret relatif à l'interprofessionnalité CPI-Avocats dort dans un tiroir à la Chancellerie.

On notera que d'ailleurs aucune des 33 mesures proposées ne concerne l'interprofessionnalité d'exercice (ou alors j'ai mal lu).

En effet, la mesure 14 concerne l'interprofessionnalité 'ponctuelle' et la mesure 30 est d'ordre fiscal et concerne l'interprofessionnalité de moyens (qui existe déjà en fait).

Je ne pense pas que les mesures préconisées par ce rapport (si elles venaient à être adoptées, ce qui n'est pas évident quand on connaît le sort réservé aux rapports) modifient grand chose en ce qui concerne les CPI.

N.B. Les pages 86 et 87 sont intéressantes en ce qui concerne les holdings de participation financière (interprofessionnalité capitalistique)qui sont ouvertes aux CPI.

Anonyme a dit…

Dans les faits l'interpro est déjà mise en œuvre : voir par exemple les cabinets Lavoix, Hirsch, Casalonga etc...

Anonyme a dit…

@Anonyme 9:29

Bien sûr que l'interpro existe déjà, mais il ne s'agit pas d'interpro d'exercice qui implique que des Avocats et des CPI appartiennent à une même structure.

L'interpro mise en place par les cabinets que vous citez n'est qu'un peu plus compliquée à mettre en oeuvre, ce qui montre à quel point le combat acharné de l'AAPI contre l'interpro d'exercice est inutile et contre-productif.

Anonyme a dit…

La consultation du tableau page 31 montre que les CPI n'ont pas été pris en compte parmi les professions libérales, comme le montre d'ailleurs la liste des personnes auditionnées.

Anonyme a dit…

Les CPI sont cités en pages 86 et 87.

Le tableau page 31 ne cite que les principales professions libérales, celles qui regroupent le plus de membres.

Related Posts with Thumbnails
 
Le Blog du Droit Européen des Brevets Copyright Laurent Teyssèdre 2007-2016